jeudi, 28 novembre 2013

Raspberry-pi : Surveille ton Pi!

Screen_Shot_2013-10-24_at_5.04.37_PM.pngAu jours d'aujourd'hui, la vie privée n'as pas d'importance ... ou plutôt plus d'importance face à la sécurité national, qui nous espionne impunément pour notre bien à tous Rigolant

Mais que fais ton pi quand tu es pas la? Est ce qu'il a chaud? Est ce qu'il a redémarrer aujourd'hui? Quelles sont les applications qui bouffe ma mémoire? va t'il pouvoir m'enregistrer le dernier film que je vais lui envoyer?

Tant de question qui peuvent rester sans réponses ...

Mais des personnes se sont poser les mêmes questions et ils ont coder des truc digne de la NSA ou des services secret et ce que votre pi fera ne sera plus un secret. Il y a tant d'application ... chacune ayant leur avantages chacun, facile a installer, historique des logs de température, mémoire, cpu, gestion des GPIO, espace libre sur HDD ...

Ici je ne vais bien sûr pas tout tester , mais j'essayerais de vous donner goût a l'espionnage comme la NSA au monitoring de votre PI.


Htop : gestionnaire de taches console

htop.pngSi vous avez deja fait Ctrl+alt+del sur windows vous avez surement du le faire pour aller dans le gestionnaire des taches, sur linux htop remplis la même fonction mais en un peu plus rustique car on dois se déplacer avec les flèches pour naviguer et appuyer sur F1-F12, mais cela reste un outil excellent même en mode console car on peut trier par %CPU ou %Mem, on peut également voir l'arborescence, d'ailleur sur mon exemple vous verrez que Jdownloader dépend de VNC , regarder a droite le résultat. J'en vois déjà certains tourner de l'oeil avec toutes ces lignesRigolant

Pour l'installer, rien de plus simple, je l'avais déjà dis dans un tutos plus vieux, mais pour les nouveaux qui me suivrais, voici a nouveau la commande pour l'installer et le lancer via la console

sudo apt-get install htop
 
htop

 

Raspcontrol : le plus simple

 

raspcont0.pngraspcont1.pngPersonnellement c'est celui que j'utilise lorsque j'ai pas une console devant les yeux, d'un coup d’œil on peut voir ce qui ne va pas, il est léger et ne consomme rien lorsque l'on ne l'utilise pas, donc par conséquent c'est l'affichage de ce qui se passe en temps réel sur le Pi, il n'y a pas d'historique ou de graphique.

Donc on peu voir l'ip local/internet, le temps que le serveur est ON, et chaque catégorie est soit avec un V quand tout est ok, ou alors un autre symbole quand c'est pas bon du tout .

Maintenant, le plus sympas c'est les détails et services, on peut voir l'espace restant sur la mémoire, mais également l'espace des clés USB/HDD, on peut voir aussi les services en cours d’exécutions. Si vous voulez voir en détail, cliquez sur les vignettes .

Pour l'installation, ce que l'on va faire c'est télécharger l'archive zip dispo sur le github, l'extraire sur le raspberry, le renommer en le déplaçant dans le bon dossier.(la dernière version est : imjacobclark-Raspcontrol-84e9465 mais il se peut que la votre soit différent, donc mettez a la place de imjacobclark-Raspcontrol-84e9465 votre version

sudo wget https://github.com/Bioshox/Raspcontrol/zipball/master -O rcontrol.zip
unzip rcontrol.zip
mv imjacobclark-Raspcontrol-84e9465 /var/www/raspcontrol

 maintenant pour la bonne exécution, il faut lui donner les droits

sudo chown -R www-data:www-data /var/www/raspcontrol

 Pour bien faire, il faut qu'on crée le fichier de config pour le raspcontrol ou on mettra son login/mdp, donc voici la marche a suivre

sudo mkdir /etc/raspcontrol
sudo nano /etc/raspcontrol/database.aptmnt

bien-sur vous pouvez modifier comme vous voulez le login/mdp

{
"user":"admin",
"password":"admin"
}
 

Si certains d'entre vous n'aime pas les url de ce style : "http://xx.Xx.xx.xX/raspcontrol/?page=details" et voudrais quelque chose dans le genre "http://xx.xx.Xx.xX/raspcontrol/details" vous pouvez toujours activer la réécriture d'url, pour ma part, je la trouve inutile :), toutes les infos sont sur le Github de raspcontrol

 

Rpi-monitor : le big brother

rpi.pngPassons a RPI-Monitor, ici dans notre cas on parlera de la version 2.5.1-1, je vais l'appeler le big brother car il reste constamment en fonctionnement donc consomme en continu de la mémoire et du cpu. De plus, il posséde son propre serveur Http, donc pour y accéder il faudra faire http://ipdupi:8888, il va logger tout les paramètres observer (ram, cpu, température, uptime, reseau ...)

Donc pour commencer on va installer les dépendances, si vous avez une version de rpi-monitor antérieur a la 2.4, il faudra installer les dépendance a nouveau, une fois installer un petit update et upgrade ne feront pas de mal :)

 

sudo apt-get install librrds-perl libhttp-daemon-perl libjson-perl libipc-sharelite-perl
sudo apt-get update && sudo apt-get upgrade

une fois le café fini, vous pouvez télécharger la version de rpimonitor et l'installer, bien sûr vous pouvez toujours aller jeter un oeil sur le github du RPI monitor pour savoir si il s'agit de la plus récente version, ci ce n'est pas le cas regarder si il n'ont pas ajouter de nouvelle dépendances et ajuster les nom des versions ci dessous.

sudo wget https://raw.github.com/XavierBerger/RPi-Monitor-deb/master/packages/rpimonitor_2.5.1-1_all.deb -O rpimonitor_2.5.1-1_all.deb

sudo dpkg -i rpimonitor_2.5.1-1_all.deb

Une fois le nécessaire fait, il ne suffit plus que de se rendre sur http://ipdupi:8888

Rpi-monitor c'est comme les yaourt , moi je les préfère nature, mais d'autre les aimes avec des fruits ou du sucre ... Rpi peut notamment permettre l'utilisation de "shellinabox" que l'on via un apt-get puis on dois aller valider le certificat sur "http://ipdupi:4200", mais niveau sécurité ... bof bof car une fois l’accès a Rpi-monitor on peut faire le foufou... Si vous voulez poussez Rpi-monitor dans ces retranchement vous pouvez suivre sur le site de RPI-Expérience ! On trouve notamment comment ajouter les disques monter à l'interface du RPI-Monitor, d'ajouter un capteur de température visible dans l'interface, avec l'historique en parallèle de la température du PI et il expliquent aussi comment lancé RPI-monitor dans nginx.

Écrit par Viskor dans Astuces, Raspberry-Pi |  Facebook | |